/ Actualité / Journal

Facilitatrice de coopération

Coopération Fonds Européens
30 avril 2019

La Zone Ocean Indien, Carol DEVELTER connait bien ! Après son diplôme d’ingenieur agronome, elle travaille plusieurs années, aux Comores en tant que VSI, puis au Mozambique et à Mayotte. Aujourd’hui responsable du pôle animation INTERREG à la Direction de la Coopération et des relations internationales de la Région Réunion, elle met sa technicité, son expérience et son enthousiasme en matière de coopération régionale au service de ses collègues et des porteurs de projets. Rencontre.

COMMENT ÊTES-VOUS VENUE À TRAVAILLER SUR LE PRO- GRAMME EUROPÉEN INTERREG ?

Lors de mon Volontariat de Solidarité Internationale (VSI), j’ai choisi de rester dans la zone océan Indien car mon sujet de prédilection était la coopération avec La Réunion, c’est ce qui m’intéressait. De retour sur l’île, j’ai intégré l’AGILE (Agence de Gestion des Initiatives Locales Euro- péennes). Je ne pouvais pas être plus au coeur des fonds européens ! Ces expériences prennent tout leur sens aujourd’hui avec ma mission au sein du pôle animation INTERREG. Ce programme financé par le FE- DER, soutient des actions de coopération mises en œuvre de manière partenariale entre des acteurs locaux et des pays de la zone, dans les domaines de la recherche, de l’environnement, des risques, de la for- mation.... J’ai contribué à la création de la cellule il y a deux ans avec deux collègues. Il y avait un réel besoin d’accompagner les porteurs de projets.

QUEL EST LE RÔLE DU PÔLE D’ANIMATION INTERREG ?

Ce n’est pas toujours facile d’inscrire un projet dans des exigences administratives un peu lourdes. Le porteur de projet a besoin d’appui dans le montage de sa demande de financement.
Je le mets en relation avec l’antenne régionale concernée (Madagascar, Comores, Seychelles ou Maurice) ou le conseille sur des partenaires potentiels dans la zone. Je lui explique en quoi consiste INTERREG, ce que cela peut apporter à son projet, notamment en termes de finance- ment et quelles sont les contraintes.
Cet accompagnement peut se faire dans la durée, le temps de la matu- ration du projet, jusqu’à sa transmission officielle au guichet d’accueil FEDER de la Région.
Le pôle a également pour mission de contribuer à la bonne réalisation du programme INTERREG pour lequel la Région Réunion est autorité de gestion. Elle a donc des responsabilités vis à vis de la Commission Européenne. Le pôle suit la réalisation du programme, en lien avec l’ensemble des personnes qui y travaillent. Les chevilles ouvrières du programme sont les services instructeurs, ils vérifient la conformité du dossier etles dépenses. Il y a aussi la DGA Europe, la Direction de l’Information et de la Communication, les services opérationnels de la Région, l’AGILE, nos antennes dans la zone... tous contribuent à la bonne réalisation de ce programme.
On est véritablement au service à la fois des porteurs de projets et de nos collègues.

QUE PRÉFÉREZ-VOUS DANS VOTRE TRAVAIL ?

L’enthousiasme des porteurs projets, voir aboutir ce qui les motive ! En combinant leurs idées, leur volonté et nos conseils, on réussit à sou- tenir de belles initiatives. C’est très satisfaisant. C’est également très motivant d’être confrontée aux besoins des partenaires sur le terrain et de trouver les acteurs réunionnais pouvant y répondre dans une dyna- mique « gagnant-gagnant ». Notre objectif est de créer des liens entre La Réunion et les pays voisins, car c’est un levier de développement pour notre île.








Les aides et services associés au thème de l’article :
Fonds Européens