/ Actualité / Toute l’actualité
Retour
region-reunion-didier-robert-rup-europe-jul00574-bis.jpg

Régions Ultra Périphériques : Didier ROBERT à Bruxelles pour défendre une position ferme de La Réunion sur le prochain budget européen

Fonds Européens Économie
18 novembre 2019
Document associé
Déclaration politique signée par les présidents des RUP

Le Président de Région, Didier ROBERT participe actuellement à la Conférence des Présidents des RUP à Bruxelles afin de défendre la position des Régions Ultra Périphériques au moment des renégociations budgétaires et réglementaires avec les instances européennes, pour la période 2021/2027.

Présents à Bruxelles, les Présidents des régions ultra-périphériques portugaises, espagnoles et françaises parlent d’une seule et même voix : «  Nous sommes à un moment crucial où nous devons défendre une position ferme des RUP. Nous posons collectivement aujourd’hui une exigence forte pour une meilleure prise en compte par l’Europe, de nos spécificités à l’horizon du contrat 2021-2027  ».

Selon Didier ROBERT, cette exigence vaut pour le prochain budget mais également pour la réglementation européenne. « Sur l’aspect financier, le risque est très sérieux. A ce jour, rien n’est encore abouti. Subsistent encore de vraies incertitudes sur le « paquet financier » européen à l’échelle des pays mais aussi de nos régions. Nous demandons à ce stade que l’enveloppe budgétaire accordée aux régions soit à minima reconduite pour la période 2021-2017. Cela vaut pour la politique de cohésion (FEDER, FSE), l’agriculture et la pêche qui nécessitent d’être consolidées pour les territoires. Tous les Présidents réunis ce jour ont également souligné la priorité visant à adopter des mesures pour améliorer considérablement le déficit d’accessibilité de leurs régions éloignées. Nous attendons de la Commission, du Conseil et du Parlement européen un plus grand engagement, en particulier sur les questions de l’éloignement, des retards d’équipement, d’une situation sociale et de pauvreté encore criante par rapport aux autres régions continentales européennes ».

A l’occasion de la rencontre avec l’ambassadrice Marja RISLAKKI, représentante permanente de la Finlande qui assume la présidence du Conseil, Le Président de la Région Réunion a insisté sur deux points :
D’abord la valeur ajoutée que représentent La Réunion et des RUP pour l’ensemble de l’Union, compte tenu de leur positionnement géopolitique et géostratégique. Ensuite l’engagement de notre île en faveur d’un développement durable respectueux de l’environnement, La Réunion contribue en ce sens aux grands enjeux du changement climatique.

Dans ces conditions, Les Présidents des RUP ont exprimé une attente forte sur le soutien européen à une meilleure insertion régionale de nos territoires. Egalement une meilleure approche territoriale dans la mise en œuvre des deux nouveaux fonds européens (le Fonds de transition Juste (green Deal) et l’Instrument de compétitivité de la zone euro).

Enfin, le Président Didier ROBERT a insisté sur une expression concrète pour davantage de solidarité en particulier sur les questions du pouvoir d’achat pour les familles réunionnaises les plus modestes avec une prise en compte par l’Europe des surcoûts liés à la distance.








Les aides et services associés au thème de l’article :
Fonds Européens
Économie