L’illettrisme, le drame de notre société réunionnaise

3 décembre 2018

L’illettrisme est un véritable fléau qui freine l’accès aux emplois, à la formation, à l’ouverture
au monde. Une des valeurs fondamentales de l’égalité des chances est que
toutes les personnes puissent maitriser les compétences clés comme la lecture, l’écriture,
le calcul, et l’usage des outils numériques. Aujourd’hui, plus de 116.000 personnes
souffrent d’illettrisme dans notre département, soit 23% de la population, soit trois fois
plus qu’en métropole. Le constat est amer et sans appel.
Les outils régionaux, comme par exemple, « les Cases à lire » doivent être encouragés, accompagnés,
mais ne suffisent pas.
Les élus, les acteurs du monde social, médical, économique, devons mobiliser toutes nos
ressources, dans une politique différente, afin de mutualiser nos compétences et nos
forces pour tendre vers une cohérence régionale au service des Réunionnais. L’illettrisme
est une souffrance visible, conséquence d’un mal social bien profond. Une concertation
serait un moyen supplémentaire sur le territoire pour donner aux Réunionnais une
chance de vivre leur vie de façon autonome et devenir acteur de leur avenir.