Pour un aménagement équilibré du territoire

3 décembre 2018

La Région a en charge l’aménagement du territoire. La politique des déplacements s’inscrit
dans ce cadre.
Après la Route des Tamarins, la Région a fait de la route du littoral sa grande priorité.
Mais au delà de ces équipements structurants, d’autres liaisons routières jouent un rôle
important pour la fluidification du trafic : ce sont les voies urbaines comme le boulevard
Sud à Saint-Denis, ou les déviations de Sainte-Marie , de Bras Banon, de Grand Bois ,
de Saint-Joseph… Ces réalisations sont le fruit d’un partenariat entre la Région et les
communes, qui ont défini ensemble le tracé de ces routes.
Il est regrettable que cette concertation avec les communes concernées n’ait pas eu lieu
en amont du débat public sur la « route des géraniums » entre Tampon et Saint-Pierre. Ce
dossier doit être totalement repensé : la Région et les communes doivent se concerter
pour définir un tracé préservant les intérêts de la population. C’est dans cet esprit et à ces
conditions que l’amélioration de la « Route des Plaines » entre Saint-Benoit, Tampon et
Saint-Pierre doit être érigé au rang de priorité.
Et les études pour le TCSP sud doivent être menées avec la même détermination que
celles du TCSP nord.